Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2018

Le ministre Sierra-Léonais des AE loue "le sérieux et la crédibilité" de l'initiative d'autonomie pour le règlement au Sahara

Le ministre Sierra-leonais des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Alie Kabba, a loué, mercredi à Rabat, "le sérieux et la crédibilité" de l'initiative marocaine d'autonomie comme base de règlement au différend du sahara occidenjtal.

Dans un communiqué conjoint publié à l'issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Nasser Bourita, M. Kabba a salué les efforts du Maroc en vue de parvenir à une solution politique négociée au différend régional sur la question du Sahara.

Le ministre Sierra-léonais a également exprimé le soutien ferme de la République du Sierra Leone au rôle de l'Organisation des Nations unies comme cadre exclusif du processus devant mener à un règlement définitif de cette question, selon le communiqué.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

19/09/2018

Sahara marocain : la position de l’Algérie affaiblie suite à la réintégration du Maroc au sein de l’UA

La réintégration du Maroc au sein de l’Union africaine (UA) le 30 janvier 2017 et le retrait de la reconnaissance de la pseudo “rasd” par plusieurs États africains ont affaibli la position algérienne sur la question du Sahara marocain, souligne une note d’analyse du groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (GRIP) basé à Bruxelles.

La réintégration du Maroc au sein de sa famille institutionnelle africaine a en effet constitué un événement historique aux enjeux multiples.

A la faveur d’une stratégie diplomatique basée sur la solidarité agissante avec les pays frères et amis du continent, le Maroc a su convaincre, à force d’arguments juridiques, politiques et historiques solides, de la justesse de sa cause.

Cette conviction a été, de l’avis des observateurs, renforcée par la pertinence de la proposition marocaine d’autonomie dans la région du Sahara marocain, l’élan de développement que connaissent les provinces du sud et la dynamique enclenchée par les retraits de reconnaissance de la pseudo “rasd”.

Ces éléments ont encouragé l’Union africaine à consacrer, dans sa doctrine et ses positions, la compétence exclusive des Nations Unies en matière de supervision du processus politique de règlement de la question du Sahara marocain.

Le différend régional autour du Sahara dit “occidental” est un conflit artificiel imposé au Maroc par l’Algérie. Le Polisario, un mouvement séparatiste soutenu par le pouvoir algérien, revendique la création d’un Etat factice au Maghreb.

Cette situation bloque tous les efforts de la communauté internationale pour une solution du conflit basée sur une autonomie avancée dans un cadre souverain marocain et fait obstacle à l’intégration économique et sécuritaire de la région.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

17/09/2018

Faire connaitre la culture hassanie en Italie donne une image réelle du Maroc (Maire d’Otrante)

Le fait de faire connaitre la culture hassanie en Italie donne une image réelle du Maroc, tout à fait contraire de celle véhiculée par certains supports médiatiques, a souligné, jeudi, le maire de la ville d'Otrante, Pierre Paulo Carddi.
Il a indiqué, dans une déclaration à la MAP, en marge de la 10ème édition du festival des journalistes méditerranéens, initiée depuis lundi dernier, dont le Maroc est l'invité d'honneur cette année, que l'initiative de dresser des tentes à Otrante et la mise en valeur des spécificités de la culture hassanie a fait découvrir la civilisation séculaire du Royaume du Maroc.
La plupart des Italiens ne connait pas grand chose du legs culturel des provinces du sud du Royaume et des spécificités locales de cette région, a-t-il dit, notant que l'organisation de ce festival constitue une opportunité pour prendre connaissance de la culture hassanie et programmer par la suite des visites dans le sud du Royaume.
Le maire de la ville s'est également félicité des convergences existant entre les cultures marocaine et italienne et les peuples des deux pays, notant que "ce qui nous réunit historiquement avec le Maroc est plus fort qu'avec les pays d'Europe".
Carddi a également fait part de sa volonté de prévoir des activités similaires avec d'autres villes marocaines dans les domaines social, économique, culturel et politique, relevant que ce genre d'initiatives contribuent à renforcer davantage la coopération bilatérale.
Ce festival, qui se poursuivra jusqu'au 16 septembre, à l'initiative de l'association culturelle méditerranéenne, sous le thème "La Méditerranée: Défis et opportunités", constitue une occasion idoine d'examiner les moyens à même de relever les défis médiatiques posés aux journalistes de la région, rapprocher entre les cultures, réduire le fossé entre la culture islamique et celle occidentale, promouvoir le dialogue entre journalistes des deux rives, et échanger les vues sur différentes questions d'actualités.
Lors de ce festival auquel prenaient part des journalistes, des diplomates et des chercheurs de pays de la Méditerranée, plusieurs conférences figuraient au programme, notamment "Pour une nouvelle Méditerranée", "L'Islam et l'Europe" et "La Méditerranée et l'UMA".
Par ailleurs, plusieurs ateliers étaient prévus dans le cadre de cette édition, et des ouvrages ont été présentés portant sur diverses questions en rapport avec la Méditerranée dont l'immigration qui constitue un sujet d'actualité en Italie.
Cette manifestation a été clôturée par la remise de prix aux journalistes de différents supports médiatiques des pays de la Méditerranée, en signe de reconnaissance pour leurs œuvres ayant trait aux questions de l'immigration, de la sécurité et du terrorisme dans cette région du monde.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com