Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/10/2018

Un Projet de loi bipartisan au congrès US fustige la collusion Hezbollah-Polisario et soutient le plan d’autonomie au Sahara

Le congressman républicain Joe Wilson, ainsi que ses collègues Carlos Curbelo (Républicain) et le démocrate, Gerry Connolly, ont introduit, dans une première au Congrès US, un projet de loi à la Chambre des représentants, dans lequel ils réaffirment la relation qui unit les Etats Unis d’Amérique et le Royaume du Maroc et condamnent la collusion entre le mouvement séparatiste du Polisario et le Hizbollah, ainsi que les visées déstabilisatrices de l’Iran en Afrique du nord et au delà.

“Le Royaume du Maroc a été la première nation à reconnaitre les Etats Unis d’Amérique en 1777 et demeure un allié stratégique important et un partenaire pour la paix au Moyen-Orient et en Afrique du nord”, affirme le congresman Joe Wilson, sur son site officiel, tout en condamnant les récents agissements du Polisario, “une organisation terroriste financée par l’Iran”.

Le projet de loi fustige l’Iran qui “fournit un soutien matériel et financier à des organisations terroristes tel que le Hezbollah, que les Etats Unis avaient désigné comme étant une organisation terroriste internationale”, en pointant du doigt les visées déstabilisatrices de l’Iran et de son allié le Hezbollah en Afrique du nord, qui “s’inscrivent à rebours des objectifs de la sécurité nationale des Etats Unis”.

C’est dans ce contexte que le projet de loi réaffirme le soutien au plan marocain d’autonomie qu’il qualifie de “sérieux, crédible et réaliste”, et qui constitue “un pas vers l’avant en vue de satisfaire les aspirations des populations du Sahara à gérer leurs propres affaires dans la paix et la dignité”.

Le texte appelle le Président Donald Trump, le Secrétaire d’Etat, Mike Pompeo, et la Représentante US à l’ONU à soutenir les efforts des Nations Unies visant un règlement pacifique à la question du Sahara, en droite ligne de la position de Washington, qui a, maintes fois, qualifié le plan d’autonomie de “sérieux, crédible et réaliste”.

L’introduction de ce projet de loi intervient suite aux démarches effectuées par la diplomatie marocaine auprès des centres décisionnels à Washington, ainsi qu’auprès des prescripteurs d’opinions américains. Ces démarches ont veillé, avec méthode, à présenter des preuves attestant de la collusion avérée entre le Hezbollah, allié de l’Iran, et le mouvement séparatiste du Polisario, une alliance qui veut semer la déstabilisation et le chaos en Afrique du nord, notamment.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

28/09/2018

Le Paraguay réitère son “soutien total” à l’intégrité territoriale du Maroc

Le Paraguay “soutient entièrement l’intégrité territoriale du Maroc”, a affirmé, jeudi au siège de l’ONU à New York, le ministre paraguayen des Affaires étrangères, Luis Alberto Castiglioni.
“Le Paraguay soutient le Maroc et il continuera toujours à le soutenir”, a assuré M. Castiglioni dans une déclaration à la presse, à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, en marge de la 73ème session de l’Assemblée Générale des Nations-Unies.
“Nous sommes très contents que les relations entre le Paraguay et le Maroc sont à leurs meilleurs niveaux aujourd’hui et nous travaillons actuellement à les rendre encore meilleures”, a dit le chef de la diplomatie paraguayenne.
Il a également indiqué avoir accepté l’invitation de M. Bourita à effectuer une visite officielle au Maroc, et qu’il comptait se rendre “très bientôt” dans le Royaume.
“Nous allons œuvrer à raffermir encore plus nos relations politiques et donner de la substance à nos liens économiques et commerciaux”, a conclu M. Castiglioni.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

26/09/2018

Le Président des Comores réitère le soutien de son pays à l’intégrité territoriale du Maroc

Le Président des Comores, Azali Assoumani a réitéré, mardi à New York, l’engagement de son pays à soutenir l’intégrité territoriale du Royaume sur la scène régionale et internationale.
La République des Comores “continuera de défendre la question du Sahara marocain au sein des instances régionales et internationales”, a réaffirmé le président comorien dans une déclaration à la presse à l’issue de son entretien avec le Chef du Gouvernement, Saad Eddine El Othmani, en marge des travaux de la 73ème session de l’Assemblée générale des Nations-Unies.
“Nous nous tenons aux côtés du Royaume du Maroc au sein de toutes les instances régionales et internationales pour défendre le Sahara marocain”, a-t-il affirmé, soulignant que les deux pays entretiennent des liens d’amitié de longue date et partagent les mêmes valeurs et la même culture.
M. Azali Assoumani a exprimé, à cette occasion, ses remerciements à Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui a donné une nouvelle impulsion aux relations entre les deux pays.
Après avoir souligné le niveau distingué des relations de coopération unissant les deux pays, notamment dans le domaine de l’éducation, le président des Comores a fait part de la volonté de son pays de tirer profit de l’expérience marocaine dans tous les domaines de développement.
“Les pays africains ont besoin du Maroc que ce soit au niveau bilatéral qu’au niveau de l’Union africaine”, a-t-il dit, se félicitant du retour du Royaume au sein de la famille africaine, ce qui constitue “un grand tremplin pour l’UA”.
Cette rencontre a été aussi l’occasion de réaffirmer l’excellence des relations liant les deux pays et la volonté solide à les hisser davantage dans tous les domaines.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com