Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/04/2018

L’Algérie a des responsabilités imprescriptibles dans le différend du Sahara occidental (délégation marocaine aux Non Alignés)

L’Algérie, dont la responsabilité est claire et confirmée à tous les niveaux dans le différend du Sahara marocain, doit s’impliquer de bonne foi, dans le processus politique et répondre à ses responsabilités imprescriptibles dans ce différend, a affirmé la délégation marocaine qui participe aux travaux de la 18ème conférence ministérielle du Mouvement des Non Alignés qui s’est tenu à Bakou du 3 au 6 avril courant.

“Que l’Algérie s’implique de bonne foi, dans le processus politique et réponde à ses responsabilités imprescriptible dans le différend du Sahara marocain”, lit-on dans la réponse de la délégation marocaine au chef de la délégation algérienne à propos de sa déclaration tendancieuse et biaisée au sujet du Sahara marocain lors de cette conférence.

“La responsabilité de l’Algérie est claire, elle est confirmée à tous les niveaux, sur le plan militaire, sur le plan financier, sur le plan humanitaire et sur le plan politique”, a réaffirmé la délégation marocaine, ajoutant que “l’Algérie a une responsabilité flagrante dans le différend régional sur le Sahara marocain, elle doit cesser de se cacher derrière le voile pudique du principe de l’autodétermination, et faire des lectures sélectives et à géométrie variable de ce principe”.

La question du Sahara est une question d’intégrité territoriale pour le Royaume du Maroc, réitère la délégation marocaine.

Le Conseil de Sécurité et le dernier rapport du Secrétaire Général, sous la cote S/2018/277, dans son paragraphe 79, appellent l’Algérie à apporter des contributions importantes, et à renforcer son engagement dans le processus politique, rappelle-t-elle.

“L’Algérie refuse le recensement des populations séquestrées dans les camps de Tindouf, malgré les appels répétés du Conseil de Sécurité et du HCR”, note la délégation marocaine, ajoutant que “l’Algérie participe au détournement des aides humanitaires destinées aux populations séquestrées dans les camps de Tindouf”.

“Que l’Algérie cesse d’induire en erreur la Communauté Internationale”, lit-on dans la réponse de la délégation marocaine.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

05/04/2018

M. Bourita remet au SG de l’ONU un message écrit de Sa Majesté le Roi sur la question du Sahara

Les agissements du Polisario “constituent une menace au cessez-le-feu, violent le droit international et les résolutions de l’ONU, et compromettent sérieusement le processus politique”

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Nasser Bourita, a remis, mercredi au siège des Nations-Unies à New York, un message écrit de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, au Secrétaire Général de l’ONU, M. Antonio Guterres.

“Sur Très Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, j’ai remis un message écrit de Sa Majesté le Roi à Monsieur Antonio Guterres, Secrétaire Général des Nations-Unies, au sujet des développements gravissimes que connait la zone à l’Est du dispositif de défense au Sahara marocain”, a souligné M. Bourita, dans une déclaration à la presse à l’issue de son entretien avec le SG de l’ONU.

Le Souverain, a indiqué le ministre, a également eu un entretien avec Monsieur Guterres de crainte que la situation à Bir Lahlou et à Tifariti ne s’enlise ou ne soit pas résolue comme c’était le cas pour Guergarate. “Sa Majesté le Roi a tenu à exprimer, au nom de toutes les forces vives nationales, toutes sensibilités confondues, le rejet ferme et déterminé du Maroc de ces provocations et de ces incursions inacceptables”, a fait savoir M. Bourita.

Sa Majesté le Roi a tenu à préciser à Monsieur Guterres que ces agissements “constituent une menace au cessez-le-feu, violent le droit international et les résolutions de l’ONU, et compromettent sérieusement le processus politique”, a-t-il poursuivi.

Sa Majesté le Roi, dans son entretien avec le Secrétaire Général, a rappelé que dans ce différend régional qui dure depuis plus de 40 ans, “l’Algérie a une responsabilité flagrante. C’est l’Algérie qui finance, c’est l’Algérie qui abrite, c’est l’Algérie qui arme, c’est l’Algérie qui soutient et qui apporte son soutien diplomatique au Polisario”, a ajouté M. Bourita.

De ce fait, a-t-il rappelé, “le Maroc demande et a toujours demandé que l’Algérie puisse participer au processus politique, que l’Algérie puisse assumer une responsabilité pleine dans la recherche de la solution et que l’Algérie puisse jouer un rôle à la hauteur de sa responsabilité dans la genèse et l’évolution de ce différend régional”.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

04/04/2018

Les Conseils de région de Laâyoune et Dakhla mobilisés contre les manœuvres des séparatistes

Les Conseils de région de Laâyoune et Dakhla mobilisés pour l’intégrité territoriale et contre les manœuvres des séparatistes

Les Conseils des régions du Sahara marocain, leurs élus, les chioukhs, les notables ainsi que les habitants et compétences civiles et économiques de ces régions condamnent dans une réaction forte, les dernières provocations du Polisario dans la zone tampon, qui portent atteinte aux décisions du Conseil de sécurité.

Les conseils réaffirment leur mobilisation pour la défense de l’intégrité territoriale du Royaume.

Ils ont publié des communiqués dans ce sens, dans voici les textes :

Conseil de la région de Laâyoune : Non à l’absence de fermeté face aux atteintes par les adversaires de l’intégrité du Maroc aux résolutions de l’ONU

Le Conseil régional de Laayoune Sakia El Hamra a condamné, lundi dans un communiqué les actions menées par les adversaires de l’intégrité territoriale du Maroc dans la zone tampon, considérant ces actions comme étant une atteinte grave aux dispositions légales internationales, perpétrée par les éléments du Polisario.
Le Conseil a condamné ces agissements qui sont une violation du cessez-le-feu et une menace contre la paix et la sécurité régionales.
Toutes les composantes du Conseil expriment une insatisfaction forte vis-à-vis de la manière avec laquelle les Nations Unies ont géré ce comportement irresponsable et le manque de fermeté d’action qui aurait permis de ramener les adversaires de l’intégrité territoriale du Maroc à respecter et à se soumettre aux conventions onusiennes adoptées.
Le communiqué rappelle aussi son soutient à la position officielle du Royaume qui considère l’intégrité territoriale comme étant une question d’existence et non un simple problème de frontière.
Conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab : Nous sommes contre les tentatives visant à changer les données sur le terrain dans la zone tampon.

Le Conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab réaffirme sa mobilisation totale pour faire face aux manœuvres ourdies contre l’unité et la stabilité du Royaume

Le conseil de la région de Dakhla-Oued Eddahab a réitéré sa mobilisation totale pour faire face aux manœuvres et intrigues ourdies contre le Maroc dans le but de nuire à l’intégrité territoriale du Royaume et à sa stabilité.
Dans un communiqué, le conseil souligne que “les différentes instances de la région et l’ensemble de la population, des élus, des Chioukh, des notables, de la société civile et des acteurs économiques dans la région réaffirment leur adhésion constante et leur mobilisation entière derrière SM le Roi Mohammed VI pour la défense de l’intégrité territoriale et l’unité du Royaume et la préservation de la sécurité et de la stabilité de la région”.
Le conseil régional a, dans ce sens, dénoncé les agissements provocateurs du Polisario, notant que ces manœuvres constituent une violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité qui insistent sur la nécessité de garder le statut de la zone tampon comme il était auparavant.
Il a, de même, fait part de son rejet total des tentatives des séparatistes visant à changer les données sur le terrain dans la zone tampon, mettant en garde contre ces provocations qui sont de nature à saper le processus de règlement de ce conflit artificiel et les efforts déployés dans ce sens par le représentant personnel du secrétaire général de l’ONU, Horst Köhler.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com