Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2017

Le président du Sénat de Sainte-Lucie soutient l’autonomie comme solution appropriée au Sahara

Flag_of_Saint_Lucia.svg.pngLe président du Sénat de Sainte-Lucie, Andy G. Daniel, a exprimé son soutien à la proposition du Maroc d’accorder l’autonomie aux Provinces du sud du Maroc dans le cadre de la souveraineté, de l’unité et de l’intégrité territoriale du Royaume.

Dans un communiqué dont la MAP a reçu copie, le président du Sénat de Sainte-Lucie s’est dit “fermement convaincu que le plan d’autonomie du Maroc est une manifestation claire de la volonté, de la résolution et de la détermination des populations d’établir une coexistence pacifique”.

Après avoir loué les efforts du Maroc pour parvenir à un règlement politique définitif au conflit régional du Sahara marocain, M. Andy G.Daniel a souligné que le plan d’autonomie, qui est “réfléchi, représentatif, fiable et responsable”, constitue, à son avis, “une approche réaliste qui pourrait sans doute répondre aux espoirs et aux désirs de l’ensemble de la population dans les provinces du sud du Royaume du Maroc”.

Le président du Sénat de Sainte-Lucie a, à cet égard, exprimé son plein soutien à la résolution des Nations Unies visant à proroger le mandat de la Minurso jusqu’au 30 avril 2018, ainsi que son appui “inébranlable” à l’adoption unanime de la résolution 2351 (2017) des Nations Unies, qui appelle les parties à “reprendre les négociations sous les auspices du Secrétaire général, sans conditions préalables et de bonne foi, en tenant compte de l’action menée depuis 2006 et des faits nouveaux survenus depuis, en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable” à ce conflit.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

22/06/2017

La 3e édition du "MOROCCO SWIM TREK SAHARA", du 28 novembre au 3 décembre à Dakhla

La lagune de Dakhla s'apprête à accueillir, du 28 novembre au 3 décembre 2017, la 3e édition du Morocco Swim Trek Sahara, évènement sportif s’inscrivant dans un cadre soucieux du respect de la nature et de l’environnement.

Organisé par Open Water Event en partenariat avec la Fédération royale marocaine de natation, le Morocco Swim Trek Sahara est une course itinérante de natation en eau libre de 30 kilomètre, en 4 étapes dans la lagune de Dakhla : 6.5km / 8,5km / 10km / 5 km, indiquent les organisateurs dans un communiqué.

Durant ces compétitions, les nageurs et les coureurs devront s’adapter à leur environnement naturel et seront confrontés aux éléments tels que le vent, les courants, les changements de température ou encore les différentes marées.

L’enjeu de ces compétitions extrêmes se différencie des autres épreuves de natation dans la mesure où le succès ne consiste pas uniquement à la victoire face à un autre concurrent, souligne la même source, notant que l’exploit consiste à arriver au bout de son défi et à réaliser une performance, quitte à y mettre deux fois plus de temps qu’un autre concurrent.

Il s’agit d’un réel dépassement de soi où tous les participants sont vainqueurs car chacun est engagé à atteindre ensemble le même objectif : terminer la course, ajoute-t-on.

L’Open Water ou nage en eau libre correspond à des épreuves sportives de natation de longues distances pratiquées généralement en mer, en lac ou en rivière.

Ce type de compétition s’adresse à tous les nageurs hommes et femmes sans limite d’âge mais nécessite une longue période d’entraînement avant de participer.

Cette discipline, reconnue internationalement avec l’épreuve du 10 km lors des Jeux Olympiques en 2008, représente un vrai challenge pour les nageurs expérimentés.

Devenu un phénomène mondial, les Open Water regroupent des nageurs du monde entier venus s’affronter et tester leurs capacités de natation en milieu naturel sur des moyennes ou longues distances.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

16/06/2017

Le Swaziland réitère son soutien au Maroc sur le dossier du Sahara

Flag_of_Swaziland.svg.pngLe ministre swazilandais des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Mgwagwa Gamedze, a réitéré, jeudi à Rabat, le soutien de son pays au Maroc sur la question du Sahara, se félicitant des relations "fraternelles et historiques" entre les deux pays.

"La position du Swaziland était et restera très claire sur la question du Sahara; Nous soutenons complètement le Maroc", a souligné M. Gamedze dans une déclaration à la presse à l'issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangers et de la coopération internationale, Nasser Bourita.

Le ministre swazilandais s’est félicité de l'excellence des relations "fraternelles et historiques" entre les deux Royaumes, qui partagent les mêmes valeurs et le même attachement au continuent.

Dans ce sens, il a réitéré sa ferme détermination à renforcer et à développer davantage les relations de coopération de longue date unissant les deux pays dans divers domaines.

Par ailleurs, le chef de la diplomatie swazilandaise s’est félicité du retour du Maroc au sein de l'Union africaine (UA), estimant que "le Maroc peut apporter beaucoup à l'Union africaine et au continent dans son ensemble" et qu'il est un partenaire clé pour la réussite des nombreuses initiatives initiées en Afrique.

Pour sa part, Bourita a indiqué que les entretiens ont été l'occasion de saluer les relations distinguées et fraternelles entre les deux Royaumes, mettant l’accent sur la volonté partagée de renforcer ces liens à travers notamment la tenue de la commission mixte Maroc-Swaziland au début 2018.

Les deux parties ont également examiné les moyens de booster la coopération bilatérale dans plusieurs domaines, notamment le tourisme et l’agriculture, a-t-il noté.

Il a également souligné l’engagement du Maroc à accompagner la formation des cadres swazilandais au Maroc, à partager son expertise et à fournir l’assistance technique, particulièrement dans les secteurs de l’eau et des énergies renouvelables.

Bourita a précisé que ses entretiens avec son homologue swazilandais, dont le pays préside actuellement la Communauté de développement d'Afrique australe (CDAA), a été également une opportunité d'examiner les moyens de consolider la coopération entre le Maroc et ce groupement régional, et ce en perspective du prochain sommet de l’Union africaine.

La présidence du Swaziland de la CDAA sera une occasion pour ouvrir un dialogue avec les pays de cette communauté, afin de clarifier la position du Maroc sur le dossier du Sahara, a-t-il poursuivi.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com