Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/10/2018

Les Emirats réaffirment leur position “constante en faveur de l’intégrité territoriale du Maroc”

L’Etat des Emirats arabes unis a réaffirmé, devant la 4ème Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, sa position “constante en faveur de l’intégrité territoriale du Maroc”.

Intervenant lors d’une séance du débat général de la 4è commission tenue lundi, la représentante de l’EEAU, Asmae El Hamadi, a réitéré l’appui de son pays à l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc en vue d’une solution consensuelle au conflit autour du Sahara marocain.

Elle a également salué les efforts du Maroc en vue de parvenir à une solution définitive, “efforts que le Conseil de sécurité a, dans toutes ses résolutions depuis 2007 jusqu’à celle de 2018 (2114), qualifiés de sérieux et crédibles pour aller de l’avant vers un règlement”.

La représentante émiratie a également exprimé l’appui de son pays au processus politique en cours sous l’égide exclusive du Secrétaire général de l’ONU et la facilitation de son Envoyé personnel en vue de trouver une solution politique consensuelle et mutuellement acceptée à la question du Sahara.

Elle a relevé, à cet égard, que “l’interaction rapide et positive” du Maroc avec l’initiative du Représentant personnel du Secrétaire général sur le Sahara “participe de sa détermination permanente à rechercher une solution politique juste et durable au conflit du Sahara”.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

17/10/2018

Le Représentant permanent du Maroc à l’ONU: La 4ème Commission doit se dessaisir de la question du Sahara marocain

Le maintien de la question du Sahara marocain à l’ordre du jour de la 4ème Commission se fait en violation flagrante de la Charte de l’ONU et c’est bien pour cette raison que cette instance onusienne doit s’en dessaisir, a déclaré, mardi à New York, l’Ambassadeur, Représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies.

“Le Sahara marocain est, en effet, la seule question qui continue de faire l’objet de discussions et d’une résolution par la 4ème Commission, alors que le Conseil de Sécurité en est saisit depuis 1988″, a expliqué l’Ambassadeur Hilale, dans une déclaration devant cette Commission relevant de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Il a, dans ce cadre, qualifié d’”anachronique” ce double examen de la question du Sahara marocain, en ce sens qu’il “viole l’article 12 de la charte de l’ONU qui stipule que ‘tant que le Conseil de Sécurité remplit à l’égard d’un différend ou d’une situation quelconque, les fonctions qui lui sont attribuées par la Charte, l’Assemblée Générale ne doit faire aucune recommandation sur ce différend ou cette situation’”.

“L’objectif des pères fondateurs de notre organisation à travers cet article est triple: Prévenir une situation où deux Organes onusiens se saisissent d’une même question, Eviter l’adoption de décisions contradictoires, comme c’est le cas actuellement avec la résolution de la 4ème Commission sur le Sahara marocain et celle du Conseil de Sécurité sur le processus politique, Garantir la prépondérance et prééminence du Conseil de Sécurité, qui est la source du droit international et qui demeure le principal Organe onusien en charge du maintien de la paix et de la sécurité internationales”.

C’est pourquoi, a développé l’Ambassadeur Hilale, le Maroc ne cessera jamais d’appeler à la dessaisine de la question du Sahara marocain par la 4ème Commission afin de garantir la sérénité et l’atmosphère appropriée pour la relance du processus politique, sous les auspices du Conseil de Sécurité.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

16/10/2018

Les élections libres et transparentes constituent la seule référence pour représenter les Sahraouis (président de la région Dakhla-Oued Eddahab)

Les élections libres et transparentes constituent la seule référence pour désigner les responsables aptes à diriger les affaires publiques et représenter les Sahraouis, a affirmé, mercredi devant la 4è Commission de l’Assemblée générale des Nations-Unies, le président de la région Dakhla-Oued Eddahab, Yanja El Khattat.

La participation massive des Sahraouis à ces élections est en soi un référendum à travers lequel ils ont fait le choix irréversible de rester attachés à leur identité marocaine, qui a toujours été celle de leurs ancêtres, a souligné M. El Khattat, appelant la communauté internationale à prendre en considération cette volonté populaire, qui montre que le polisario ne peut acunement les représenter.

"Aujourd’hui, je vis en toute liberté et dignité à Dakhla, ma ville natale dans le sud du Maroc, où les affaires de la région sont planifiées, organisées et dirigées par des responsables sahraouis élus au suffrage universel", a-t-il dit devant les membres de la Commission, en se présentant en témoin qui connait bien la réalité dans les deux camps.
Il a tenu, toutefois, à exprimer l’indignation, la colère et l’exaspération des populations parquées dans des conditions inhumaines dans les camps de Tindouf, au sud de l'Algérie, face à ce jeu malsain dont ils sont victimes depuis plus de 40 ans.

Il a relevé que ces populations sont réduites au silence et doivent se plier aux ordres s’ils veulent éviter les représailles des milices des séparatistes, dont la sinistre réputation a été décriée par des milliers de victimes, affirmant que pour sortir de ce calvaire, ils n’ont qu’un seul espoir : la proposition marocaine d'autonomie, une solution gagnant-gagnant qui garantit à la population locale le droit de gérer, elle-même, les affaires de la région.

Les pétitionnaires de l’autre partie ne peuvent pas en dire autant, car ils n’ont jamais été élus par personne. Ils ont été installés à leur poste, en tant que comparses, par les services de renseignement d’un autre pays, a conclu M. El Khattat.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com