Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2018

Message de le Roi du Maroc au sommet de la paix Nelson Mandela à New York

La position de Nelson Mandela en faveur de la préservation de la souveraineté nationale lui conférait le statut d'apôtre de la paix et de la compréhension

La position du regretté Nelson Mandela en faveur de la préservation de la souveraineté nationale lui conférait le statut d'apôtre de la paix et de la compréhension entre les nations loin des vicissitudes, aléas, calculs et clivages malsains, a affirmé SM le Roi Mohammed VI dans un message adressé au "sommet de la paix Nelson Mandela".
Ce sommet s'est tenu à New York au siège de l’ONU, pour marquer le centenaire de la naissance de "cette immense personnalité", qui fait partie de "ces hommes universels au destin local, national, continental et international".
"Aux sirènes du séparatisme et de toute forme d’instabilité, Mandela opposait l’unité, conscient que l’essor de notre continent passe par l’intégrité territoriale des Etats qui le composent", a souligné le Souverain dans ce message dont lecture a été donnée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Nasser Bourita.
Pour Sa Majesté le Roi, Madiba, qui incarnait indéniablement un modèle de sagesse que ses successeurs devraient perpétuer, "nous a montré que le dialogue et la négociation doivent être poursuivis sans relâche - quelle que soit la profondeur des divisions ou des mésententes".
Icone de la réconciliation, Feu Mandela n’eut de cesse d’inviter à une introspection collective des valeurs humanistes qu’il a portées et à un dépassement des divisions, qu’elles soient politiques ou économiques, en sachant, à bon escient, les transcender, a relevé le Souverain, notant qu’au mal du racisme, il a opposé la libération; au morcellement, l’unité; aux dangers de la fragmentation et de la marginalisation, il a choisi l’union, plaidant sans cesse pour le progrès et la prospérité en lieu et place du sous-développement et de l’isolement.
Evoquant le "chapitre marocain" dans la riche vie du leader sud-africain, Sa Majesté le Roi a souligné que le regretté Mandela nourrissait une affection et une estime sincères pour Feu SM le Roi Hassan II, ajoutant que cette affection, qui était réciproque, trouvait sa source dans l’appui inconditionnel apporté par le Maroc aux Mouvements de Libération africains.
"Il s’agissait là d’une constante sous les règnes de Mes regrettés grand-père Feu Sa Majesté le Roi Mohammed V et père Feu Sa Majesté le Roi Hassan II : ils ouvrirent le territoire national à tous les mouvements de libération africains qui, lorsqu’ils recherchaient aide et de soutien, utilisèrent le Royaume comme base militaire et politique", a affirmé le Souverain dans ce message, rappelant qu’en tant que leader de l’African National Congress, Nelson Mandela "savait qu’il pouvait compter sur l’appui du Maroc".
"Entre 1960 et 1962, Il résida au Maroc où il put bénéficier de l'offre militante et du soutien du Royaume dans sa lutte légitime. Ce soutien multiforme et continu durant les années de lutte du mouvement national sud-africain se déclina par une formation des militants de l’ANC dans la région d’Oujda, l’aide et le soutien logistique et militaire à l’ANC, en appui aux activités diplomatiques menées par le Mouvement de Nelson Mandela à l’international", a dit le Souverain.
Sa Majesté le Roi a mis l'accent, dans ce cadre, sur la "convergence de nos deux histoires et le sens de notre engagement commun, engagement qui devrait se poursuivre aujourd’hui".

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

24/09/2018

Une proposition de résolution du Parlement européen souligne l’important effort de développement du Sahara occidental

Une proposition de résolution de la commission du Commerce international du Parlement européen (INTA), élaborée dans le contexte de l’approbation de l’accord visant à étendre les préférences commerciales UE-Maroc aux produits agricoles et de la pêche issus des provinces du sud, a souligné l’important effort de développement déployé dans la région et la nécessité pour l’Union européenne de préserver la sécurité juridique de ses accords commerciaux.

Dans cette proposition de résolution, qui sera mise au vote début décembre au sein de la Commission INTA, il est clairement établi que le développement économique, social et environnemental actuel observé notamment dans les villes de Dakhla et Lâayoune est indéniable tout aussi que le potentiel considérable de création de nouvelles possibilités d’emploi local, tant pour les travailleurs peu qualifiés que les plus qualifiés.

A rappeler qu’une mission de la commission INTA a effectué une visite les 3 et 4 septembre dans les provinces du sud, destinée à montrer l’impact des efforts de développement consentis par le Maroc dans la région et le fort bénéfice des populations locales des ressources naturelles.

Dans sa proposition de résolution, la commission parlementaire souligne que la population locale tire profit du développement économique et des retombées de l’investissement dans les infrastructures, la santé et l’éducation et reconnaît les investissements existants dans le secteur des énergies renouvelables et l’économie circulaire.

Tout en insistant sur le fait que des efforts supplémentaires sont nécessaires pour assurer une meilleure intégration dans toutes les parties de l’économie locale, la Commission INTA affirme qu’elle approuve les initiatives commerciales des jeunes des provinces du sud, dont un grand nombre de femmes et souligne qu’ils ont besoin de possibilités d’exportation élargies afin de permettre d’investir davantage dans des secteurs à forte demande d’emploi.

La commission, qui met en avant le potentiel stratégique de la région en tant que hub d’investissement pour le reste du continent africain, souligne que l’engagement continu de l’UE aura un effet de levier positif sur le développement durable de la région.

Attirant l’attention de l’UE sur la nécessité de préserver la sécurité juridique de ses accords commerciaux avec ses partenaires, la commission encourage les deux parties “à rétablir rapidement de bonnes relations commerciales et à progresser dans les négociations de la zone de libre-échange approfondi et complet”.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

21/09/2018

Le désaccord entre le Maroc et l'Algérie au sujet du Sahara, une "entrave" à la coopération de lutte anti-terroriste (Département d’Etat)

Le désaccord politique entre le Maroc et l’Algérie au sujet de la question du Sahara “demeure une entrave à la coopération anti-terroriste bilatérale et régionale”, a regretté le Département d’Etat, dans son rapport sur le terrorisme dans le monde, au titre de l’année 2017, qui a salué la projection stabilisatrice du Royaume en Afrique sub-saharienne.

Le Royaume du Maroc est un allié majeur des Etats Unis hors OTAN, et un “partenaire stable, exportateur de sécurité” en Afrique subsaharienne, qui se démarque par sa participation “active” à l’initiative “sécurité et défense dans le cadre 5+5”, qui traite des questions sécuritaires dans le pourtour méditerranéen, souligne le rapport, qui a été rendu public mercredi à Washington.

Le Maroc, rappelle le document, abrite l’Exercice combiné maroco-américain “African Lion” et prend part à de multiples exercices multilatéraux régionaux, ajoutant que le Royaume est également un membre actif du partenariat de lutte anti-terroriste transsaharienne.

Le rapport fait observer que la projection stabilisatrice du Maroc sur le continent africain est adossée à une approche “holistique” de lutte anti-terroriste qui combine des mesures de sécurité vigilantes, une coopération régionale et internationale et des politiques de lutte contre la radicalisation.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com