Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2018

Une délégation marocaine à Genève pour participer à “une table ronde” sur le Sahara marocain

Des élus sahraouis dont les Présidents des deux régions du sud Sidi Hamdi Ould Errachid et Ynja Khattat

Une délégation marocaine se rendra, à Genève les 5 et 6 décembre 2018, pour participer à “une table ronde” au sujet du différend régional sur le Sahara marocain, indique lundi le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Cette participation fait suite à l’invitation de l’Envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, M. Horst Köhler, adressée le 28 septembre et le 23 novembre 2018, au Maroc, à l’Algérie, au “polisario” et à la Mauritanie, précise le ministère dans un communiqué.

La délégation marocaine conduite par M. Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères de la Coopération internationale, comprendra M. Omar Hilale, représentant permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies à New York, M. Sidi Hamdi Ould Errachid, président de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, M. Ynja Khattat, président de la région Dakhla-Oued Eddahab et Mme Fatima Adli, acteur associatif et membre du Conseil municipal de Smara, souligne le ministère.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

03/12/2018

Le maintien du statut quo au Sahara ne bénéficie à aucune des parties (ministre allemand des AE)

Le maintien du statut quo au Sahara ne bénéficie à aucune des parties, a déclaré jeudi le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas.

S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale Nasser Bourita, au terme de leurs entretiens à Berlin, le chef de la diplomatie allemande a souligné la nécessité de jeter les bases d’un développement régional intégré et saisir toutes les opportunités pour le réussir.

Il a affirmé que toutes les parties sont invitées à adopter une attitude constructive lors de la table ronde sur le sahara prévue en décembre prochain à Genève, estimant que cette rencontre revêt “une grande importance”.

Le chef de la diplomatie allemande a réitéré à cet égard le soutien de son pays au processus onusien et de l’envoyé personnel du Secrétaire Général des Nations Unies pour le sahara Horst Köhler.

Le ministre allemand a relevé que le Royaume est un partenaire important de son pays non seulement dans le domaine migratoire et que la coopération intense entre Berlin et Rabat se reflète aussi dans le domaine de l’énergie solaire, notant que les deux pays disposent d’un important potentiel à même de renforcer davantage cette coopération.

De son côté, M. Bourita s’est félicité du climat qui a marqué les entretiens fructueux avec son homologue allemand, faisant observer que “les relations entre nos deux pays se développent de manière positive à la faveur des contacts réguliers entre SM le Roi Mohammed VI et la chancelière allemande Angela Merkel, mais aussi à travers les différents mécanismes de coopération notamment les commissions mixtes et consulaires ou les contacts politiques”.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

29/11/2018

Des élus et des acteurs du Sahara occidental appellent le Parlement européen à adopter les accords de pêche et d’agriculture UE-Maroc

Des élus et des acteurs du Sahara occidental ont appelé, mardi, le Parlement européen à adopter les accords de pêche et d’agriculture entre le Maroc et l’Union européenne (UE), eu égard à leur impact direct sur le développement de cette région.
Intervenant lors d’une rencontre organisée au siège du Parlement européen à Bruxelles, ils ont souligné que les accords de pêche et agricole sont à même de créer des richesses et des opportunités d’emploi et de promouvoir les conditions économiques et sociales de la population locale.
Tout en insistant que les élus locaux sont les représentants légitimes des habitants des provinces du Sud, ils ont relevé que le Maroc a réalisé des progrès importants dans le domaine de la régionalisation élargie en permettant à la population sahraouie de s’autogérer dans le respect total de ses spécificités culturelles et sociales, à travers des conseils élus qui reflètent le niveau de gouvernance et de démocratie locale dans la région.
S’exprimant à cette occasion, le président de la région de Dakhla-Oued Eddahab, Ynja Al Khattat, a mis en avant les chantiers d’envergure engagés dans les provinces du Sud dans le cadre d’un modèle de développement ambitieux visant à valoriser les ressources naturelles et humaines que recèle la région.
Il a cité, à cet égard, de nombreux projets mis en place à Dakhla-Oued Eddahab dans le cadre du plan de développement régional, lequel repose notamment sur la création d’un pôle logistique maritime et d’un pôle éco-touristique à Dakhla, sur le renforcement des infrastructures dans les communes d’El Argoub et de Bir Gandouz, ainsi que sur la valorisation du patrimoine culturel régional.
M. Al Khattat a, par ailleurs, relevé que le Maroc, grâce à son Sahara, constitue une porte d’entrée vers l’Afrique, ce qui ouvre de larges horizons devant les investisseurs européens désireux d’explorer de nouveaux marchés dans ce continent.
De son côté, le président de la chambre d’agriculture de Laâyoune, Ahmed Ahmimid, a souligné le rôle important des accords de pêche et d’agriculture entre le Maroc et l’UE dans l’appui au développement local et l’amélioration des conditions de vie de la population sahraouie.
Il a, de même, exhorté l’Union européenne à encourager les investissements dans les provinces du Sud, en particulier dans les secteurs agricole et de pêche maritime, ce qui sera de nature à créer des postes d’emploi, notamment au profit des jeunes.
Le président de l’association sahraouie pour le développement durable et l’encouragement des investissements, Sidi Ahmed Hormat Allah, a, quant à lui, mis en relief les retombées positives des différents chantiers de développement engagés dans les provinces du Sud sur la population locale, mettant l’accent sur le rôle important que jouent les coopératives féminines pour favoriser l’autonomisation des femmes et pour leur garantir une indépendance financière.
Il a également mis en avant le progrès réalisé par les différents services publics dans les provinces du sud, notamment dans le secteur de l’enseignement.
Mme Fatna Saida, vice présidente du Conseil de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, a, pour sa part, jeté la lumière sur la contribution des femmes à la dynamique de développement enclenchée dans les provinces du Sud, faisant observer que plusieurs femmes ont réussi à intégrer les conseils élus et à participer à la gestion de la chose locale.
Elle a aussi mis en évidence la mutation urbanistique que connaissent ces provinces depuis leur récupération par le Royaume, tout en relevant l’impact direct des accords de pêche et agricole entre le Maroc et l’Union européenne sur la région.
Mme Saida a évoqué, dans ce sens, les projets agricoles lancés par des jeunes issus de la région, ainsi que les bénéfices des populations des provinces du sud des revenus de la pêche.
Lamam Ben Brika, un jeune investisseur dans le secteur agricole a, de son côté, affirmé que les provinces du Sud disposent de compétences et de ressources humaines prometteuses, capables d’apporter une contribution précieuse au processus de développement dans cette région.
Prenant la parole lors de cette rencontre, des eurodéputés ont été unanimes à souligner les avancées considérables enregistrées dans les provinces du Sud, lesquelles sont reflétées par le lancement d’une panoplie de projets dans différents domaines.
Ils ont également mis en exergue le rôle important des accords de pêche et agricole dans la consolidation du processus de développement et de promotion des conditions de vie de la population locale.
Cette rencontre a été marquée par la projection d’un documentaire sur la dynamique socio-économique que connaissent les provinces du Sud et sur les atouts touristiques et culturels dont regorge cette région.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com