Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2018

Le Maroc répond favorablement à l’invitation de l’Envoyé Personnel au Sahara occidental à une réunion à Genève

Après la prompte réponse marocaine, Guterres demande à l’Algérie à faire de même

Dans son rapport sur la question du Sahara marocain, publié hier, le Secrétaire Général des Nations-Unies, M. Antonio Gutrerres, a informé les membres du Conseil de Sécurité que “le Royaume du Maroc a répondu positivement, le 2 octobre, à l’invitation de mon Envoyé Personnel à une table ronde initiale à Genève”, les 5 et 6 décembre 2018″.
Le Secrétaire Général indique, en effet, que le 28 août 2018, le Maroc et l’Algérie avaient reçus, de la part de l’Envoyé Personnel, Horst Köhler, des invitations identiques pour participer à cette table ronde, afin d’échanger les vues sur les derniers développements de la question nationale et le processus politique, mené sous les auspices exclusifs de l’ONU, et examiner les aspects régionaux de ce différend.
Suite à la prompte réponse favorable du Maroc, le Secrétaire Général appelle instamment l’Algérie à répondre positivement, de bonne foi et sans conditions préalables, à l’invitation de son Envoyé Personnel.
L’accord du Maroc pour prendre part à cette table ronde est l’expression de son soutien constant aux efforts du Secrétaire Général et de son Envoyé Personnel pour la relance du processus politique.
A cet égard, la résolution 2414 du Conseil de Sécurité, adoptée en avril dernier, appelle les parties à parvenir “à une solution politique réaliste, pragmatique et durable à la question du Sahara, qui repose sur le compromis”. Cette dernière, faut-il le rappeler, avait félicité le Maroc pour ses efforts sérieux et crédibles et consacré la prééminence de l’Initiative Marocaine d’Autonomie, seule et unique voie pour résoudre définitivement ce différend régional.
L’invitation adressée au Maroc et à l’Algérie, dans les mêmes termes, répond à la demande du Royaume pour que ce pays, dont la responsabilité dans la création et le maintien de ce différend régional est avérée, participe pleinement à toutes discussions sur la question nationale.
L’appel fort, franc et extrêmement clair du Secrétaire Général, à l’adresse de l’Algérie, pour participer à la table ronde de Genève, traduit la volonté des Nations Unies de mettre Alger devant ses responsabilités. Il répond aux dispositions de la résolution 2414, qui a fermement demandé à l’Algérie “d’apporter une contribution importante au processus politique et de s’engager plus avant dans les négociations”.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

03/10/2018

Le Gabon réaffirme que l'initiative d'autonomie est un cadre idéal d’une solution acceptable pour le Sahara occidental

Le Gabon a réaffirmé, lundi devant l’Assemblée Générale des Nations-Unies, que l’initiative marocaine d'autonomie est un cadre idéal pour parvenir à une solution de compromis acceptable par toutes les parties au conflit autour du Sahara marocain.

"Cette initiative est en effet conforme au droit international, à la charte des Nations-Unies et s'inscrit parfaitement dans le cadre du droit à l’autodétermination", a souligné l’ambassadeur, Représentant permanent de la République gabonaise à l’ONU, Michel Xavier Biang, dans un discours prononcé au dernier jour du Débat général de la 73ème session de l’Assemblée générale.

M. Biang a rappelé, à cet égard, que "les résolutions du Conseil de Sécurité adoptées depuis 2007 sur cette question, l'ont clairement relevé, y compris la résolution 2414 du 27 avril 2018, qui souligne notamment la nécessité d’oeuvrer pour la recherche d’une solution politique réaliste, pragmatique, durable et basée sur le compromis".

Réitérant le soutien de son pays aux efforts de l’ONU en faveur de la paix et de la sécurité en Afrique, l’ambassadeur a indiqué que le Gabon salue en particulier les efforts fournis par le Secrétaire général des Nations-Unies et son Envoyé spécial pour la relance du processus politique relatif à la question du Sahara.

"Ce processus politique est essentiel à plus d'un titre, il est réaliste et tient compte des spécificités de cette région, minée par les menaces terroristes", a-t-il conclu.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

02/10/2018

Le président du CORCAS s’entretient à Rabat avec une délégation de journalistes chiliens

Le président du Conseil Royal Consultatif des Affaires Sahariennes (CORCAS), Khalihenna Ould Errachid, s’est entretenu, lundi à Rabat, avec une délégation de journalistes chiliens, en visite au Royaume.
Lors de ces entretiens, aux quels ont participé, Dr. Maouelainin Ben Khallihenna Maouelainin, Secrétaire Général du Conseil et M Ahmed Mghizlat, membre du Corcas, le Président Khalihenna Ould Errachid a fait un exposé sur la solution préconisée par le Maroc pour mettre fin à ce conflit.
Une solution qui a été conçue par les Sahraouis qui proposent l’octroi d’une large autonomie à la région du Sahara, rappelle le Président du Corcas en ajoutant que ce projet courageux, juste et définitif, a été conçu par le Corcas en tant que représentant de l’ensemble des Sahraouis.
Dans une déclaration à la MAP à l’issue de cette entrevue, le consul honoraire du Maroc à Viña del Mar (Chili) et président du réseau des radios universitaires de Chili, Bertelet David Dahma a indiqué que cette visite constitue une “nouvelle opportunité de collaborer dans le domaine de la communication”.
Il s’agit également d’une occasion d’étendre le réseau des radios universitaires de Chili, qui se compose de 800 radios en Amérique latine, aux Caraïbes et en Europe, a-t-il précisé.
M. Dahma a souligné, dans ce sens, l’importance de cette collaboration, mettant en avant la situation géographique du Royaume et l’attractivité de la culture marocaine.
La délégation chilienne se compose de responsables de plusieurs instances représentatives de médias, notamment des radios.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com