Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/07/2018

La Constitution marocaine garantit les droits et libertés dans les Provinces du Sud (Think tank colombien)

Le think tank colombien spécialisé en analyses politiques et stratégiques en Amérique latine “CPLATAM” a souligné le rôle prépondérant que joue la Constitution marocaine de 2011 en tant que garant des droits et des libertés dans les Provinces du Sud mais aussi sur l’ensemble du territoire marocain, en mettant en relief l’état de non-droit qui règne dans les camps de Tindouf, au sud de l’Algérie.

“Ce qui est naturel dans un territoire sans structures démocratiques (NDLR camps de Tindouf) ne l’est pas au Sahara marocain où les citoyens, libres et égaux, sont soumis à la légalité par voie constitutionnelle et ont la garantie d’une juste participation et d’une représentation politique légale et légitime (…) répondant à toutes les exigences du jeu démocratique”, souligne le think tank dans une analyse signée par sa fondatrice et coordinatrice Clara Riveros et l’écrivain espagnol spécialiste du Sahara, José María Lizundia.

Selon les deux auteurs, “le totalitarisme et le despotisme” qui règnent dans les camps de Tindouf font que la pseudo entité qui contrôle ces camps peut “coexister avec les usages et les coutumes primitives qui dénigrent et violent les libertés fondamentales et les droits de l’homme”.

Tout en soulignant l’état de non-droit qui prédomine dans ces camps, le think tank colombien estime que le fait de garder des “zones d’ombre” dans la réglementation qui prédomine dans ces camps a pour finalité de servir les intérêts et le pouvoir politique du “polisario” et de sa structure.

“La société traditionnelle ne peut prospérer et rester là où le joug politique absorbe et domine toute activité publique”, constate le think tank, en relevant que la Constitution marocaine va au-delà de la proposition d’autonomie et correspond aux aspirations de la nouvelle génération au Sahara qui veut assurer son individualité et sa citoyenneté marocaine.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

13/07/2018

Le Maroc réitère sa position “constante et claire” sur la présence du Polisario dans la zone tampon (M. El Khalfi)

Les résolutions du Conseil de sécurité interdisent au le front séparatiste de manière explicite de transférer aucune unité administrative à la zone tampon

Le Maroc réitère sa position “constante et claire” concernant tout agissement du front séparatiste du Polisario au niveau de la zone tampon, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

“La position vis-à-vis de toute présence ou agissement du front des séparatistes est une position constante, claire et définitive, qui a été exprimée par SM le Roi Mohammed VI dans une lettre adressée aux Nations unies en mars dernier”, a souligné M. El Khalfi lors d’un point de presse à l’issue du Conseil du gouvernement.

La position du Royaume est appuyée par une résolution claire du Conseil de sécurité, dans laquelle il a appelé le front séparatiste de manière explicite à ne transférer aucune unité administrative à la zone tampon, a-t-il ajouté, faisant valoir que le Conseil de sécurité a été clair à cet effet et que le Maroc est désormais appuyé par une position internationale émanant de ce conseil.

La position du Conseil de sécurité, affirmée durant trois ans en ce qui concerne la zone tampon, est celle du “retrait immédiat”, a-t-il précisé, considérant que ce qui émane du front séparatiste, avec l’appui de l’Algérie qui l’abrite, place le Polisario en confrontation avec la communauté internationale.

La résolution du Conseil de sécurité 2414 sur le Sahara marocain a présenté des éclaircissements fondamentaux, notamment par rapport au statut historique et juridique de l’est du dispositif de défense ainsi qu’aux provocations du Polisario. Le Conseil a affirmé que cette région, considérée comme zone tampon soumise aux accords de cessez-le-feu, ne doit pas abriter des activités civiles ou militaires.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

12/07/2018

Des experts mettent en relief les efforts du Maroc pour le développement des Provinces du Sud au Mexique

Une conférence internationale sur les droits de l’Homme en Afrique du nord, organisée à Puerto Escondido (sud du Mexique), a mis en relief les efforts entrepris par le Maroc pour la réalisation du développement durable dans ses Provinces du Sud.

Les intervenants à cette conférence, qui a réuni lundi une vingtaine d’experts internationaux, ont souligné qu’à la faveur d’un modèle de développement socio-économique “intégré et durable” pour le Sahara, le Maroc a entrepris des efforts colossaux pour la promotion de ses Provinces du Sud, saluant la prééminence de l’initiative marocaine d’autonomie largement soutenue par la communauté internationale.

“Le Maroc a mis en place une approche globale pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara à travers l’adoption d’une démarche reposant notamment sur le développement économique de la région”, a indiqué l’expert mexicain Antonio Yelpi, relevant que cette “gouvernance rénovée” constitue “surement un pas important vers la consolidation du processus de régionalisation”.

Le président de la Fondation Global Africa Latina, qui regroupe des acteurs culturels et académiques de plusieurs pays d’Amérique Latine, a rappelé, dans ce cadre, le discours Royal à l’occasion du 38ème anniversaire de la Marche Verte, dans lequel Sa Majesté le Roi Mohammed VI a souligné : “Nous n’entendons pas hypothéquer l’avenir de nos provinces du Sud, et le subordonner aux développements de la question du Sahara au niveau de l’ONU. Bien au contraire, nous allons y poursuivre notre action tous azimuts de développement intégré”.

Déplorant la détérioration de la situation des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf et les conditions difficiles de milliers de femmes et d’enfants séquestrés par le Polisario “loin de tout contrôle de la communauté internationale”, l’expert mexicain a dénoncé le détournement par les dirigeants du Polisario de l’aide humanitaire destinée aux populations séquestrées dans les camps de Tindouf, en territoire algérien.

Pour sa part, le vice-Premier ministre équato-guinéen chargé des droits de l’homme, Alfonso Nsue Mokuy, qui a participé à cette conférence internationale dans le cadre de sa visite au Mexique, a mis en avant le caractère “sérieux et réaliste” du plan marocain d’autonomie, soulignant que le projet intégré de développement durable adopté par le Maroc constitue un modèle pour les autres pays du continent africain.

De son côté, le militant mexicain des droits de l’Homme Anais Urban a fait part de témoignages saisissants sur l’atrocité des actes de répression commis par les milices du Polisario à l’encontre des Sahraouis de Tindouf et la situation tragique et inhumaine qui prévaut dans les camps et les geôles du Polisario.

Les participants ont également relevé que le Maroc s’est engagé dans une politique de développement tous azimuts dans ses Provinces du Sud à travers la mise en œuvre de plusieurs projets de développement durable dans la région.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com