Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2018

Forum Crans Montana : Dakhla un laboratoire pour le développement et la coopération en Afrique

Les travaux du Forum Crans Montana, qui ont commencé vendredi à Dakhla, ont été clôturés à Casablanca sur le bateau de croisière GNV Rhapsody.

La séance inaugurale du forum, vendredi dernier a été marquée par le message que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé aux participants au Forum, et appelant à plus de coopération entre les pays du continent dont la lecture a été donnée par le président de la région de Dakhla-Oued Eddahab, M. Ynja Khattat.

De nombreuses personnalités politiques des quatre coins du monde ont participé à cet évènement qui a pour ambition de faire de la ville qui l'abrite, Dakhla un labo de réflexion pour le développement du continent africain.

Dans ce qui suit une sélection des propos de quelques unes de ces personnalités :

L’ancien président français Nicolas Sarkozy

"Ce que le Maroc est en train de réaliser est assez unique, si on regarde les 15 dernières années où le monde arabo-musulman n’a pas été épargné et où la Méditerranée a été ravagée, quels sont les pays qui peuvent se targuer lors de ces 15 dernières années d’avoir gardé la stabilité, l’ouverture, le progrès et la modernité avec des difficultés, des crises, des épreuves et des échecs, qui peut prétendre égaler ce que fut ces dernières année la stabilité marocaine ?".

Pour l'ancien président français, le Maroc est un modèle dans ce sens. Et de rappeler qu'"en plein printemps arabe, le roi a changé la constitution". Une décision qui, selon lui, "nécessite beaucoup de courage".

Lors d’une séance questions-réponses, très suivie il a insisté sur les liens d'amitié qu'il entretient avec le Maroc. "L'amitié, ce ne sont pas des mots ni des discours, mais des faits. Et, ma présence ici est un fait", a lancé d'emblée l'ancien président français, dont la présence dans les provinces du sud est tout un symbole. Il a notamment souligné lors de son intervention que "l'échec de l'Afrique sera le drame de l'Europe. Son succès sera la survie de l'Europe".

L'ancien président de Zambie, Rupiah Banda

"Nous sommes très heureux du retour du Maroc au sein de sa famille africaine après des années où il n’a pas pu pleinement jouer son rôle dans l’unité, la paix et le développement de l’Afrique".

Le président de Vanuatu, Baldwin Lonsdale

Le Maroc est en "première ligne du développement de l’Afrique". Le chef d’Etat vanuatais a salué les différentes actions et initiatives entreprises par le Maroc en faveur du développement et du bien-être de l’Afrique et des africains, en relevant que "le Maroc apporte beaucoup de soutien" au continent.

L'ancien Président d'Haiti, Michel Martelly

"La coopération Sud Sud est nécessaire au développement de l'amitié entre les peuples. L'Afrique et les pays du Sud doivent être parties prenantes des décisions qui les concernent: la bonne gouvernance, la paix dans le monde et le développementdurable".

Le Vice-Président de la République, Union du Maynamar, Myint Swe

"Nous avons tous un objectif commun: vivre dans un monde meilleur, en paix, prospère et en sécurité. Le chemin qui méne au développement durable est surement la meilleure chance de construire ce monde que nous envisageons".

Le président du Parlement de la CEDEAO, Moustapha Cissé Lo

Le Parlement de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est "reconnaissant de toutes les actions et les initiatives que SM le Roi Mohammed VI ne cesse d’entreprendre pour le rayonnement des peuples de l’Afrique.

"SM le Roi Mohammed VI a toujours œuvré pour le développement de l’Afrique sub-saharienne et des Etats de la CEDEAO en particulier".

M. Cissé Lo a, dans ce contexte, fait part du "soutien" de la CEDEAO à toutes les initiatives Royales en faveur de l’Afrique et des peuples africains, faisant observer que la demande d’adhésion du Royaume à la CEDEAO est la "preuve concrète du désir de vivre-ensemble avec nos frères et sœurs de cette partie du continent et surtout de partager un destin commun". L’initiative royale relative à la demande d’adhésion à la CEDEAO, contribuera au renforcement de l’intégration au sein de ce groupement régional.

La présidente de la Fondation Anna Lindh et ancienne ministre française, Elisabeth Guigou

S’agissant de la question du Sahara, Mme Guigou a fait part de son soutien personnel et de celui de la France à la position du Maroc et son intégrité territoriale.

«Il faut que le plan qu'a proposé le Maroc aux Nations unies soit vraiment la base d'un règlement pacifique de ce conflit qui, malheureusement, n'a que trop duré car cela pèse sur le développement économique de la région».

Les provinces du Sud du Maroc ont connu un développement économique important ces dernières années, a-t-elle fait observer.

L'ancienne ministre de l'intérieur de Zambie, Grace Njapau

"L'Afrique doit décider pour elle même. Le Forum Crans Montana est un pas décisif dans cette direction.Mais ce n'est pas suffisant. Nous avons aussi besoin de régles et nous avons particulirément besoin d'actes. Aujourd'hui, tout est réunit à ce Forum pour que cela se réalise"

Le Ministre d'Etat belge, Herman de Croo

"L'immigration peut permettre la mise en place d'un cercle vertueux par le transfert de compétences, notamment dans le domaine de la santé. Nous pourrions permettre l'entrée temporaire de personnes souhaitant se former pour qu'ils puissent ensuite en faire bénéficier leurs pays"

Le ministre des Affaires étrangères de Saint Kitts et Nevis, Mark A. Brantley

"La question de l'énergie doit être abordée à la lumière du changement climatique.Avec le réchauffement climatique, nous aurons plus de vent et de soleil.Les technologies éoliennes, solaires et thermiques sont donc des opportunités très intéressantes pour notre pays".

Ancienne Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, France, Marisol Touraine

"Les femmes africaines ont un rôle majeur à jouer dans les enjeux de santé. Elles sont les premières victimes des manquements en matière de santé publique. C'est elles qu'il faut éduquer aux gestes de premier secours, à l'importance de l'hydratation, et au réflexe de la vaccination."

Le Ministre de l'agriculture et de la pêche, Soudan Sud, James Jenga Duku

"Nos ressources sont sous-exploitées car la population utilise encore des méthodes traditionnelles. Nous aurons de nombreuses opportunités industrielles , si nous créons des ponts entre les communautés locales et la communauté internationale pour apprendre les meilleurs pratiques et développer nos exportations et investissements".

Le président du Sénat de la République fédérale du Nigeria, M. Abubakar Bukola Saraki

Les actions entreprises par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en Afrique sont "admirables". "L’Afrique a démontré sa volonté et sa capacité à bâtir de plus larges relations de coopération et des partenariats, pas seulement à l’intérieur du continent mais également à travers toutes les régions du Sud global", a-t-il indiqué, martelant que "nous ne pouvons former des partenariats forts avec d’autres régions du monde, qu’il s’agisse du Nord ou du Sud, à moins que nous ne forgions des partenariats solides entre nous".

Le révérend américain, Jesse Jackson

Le Maroc constitue un "phare" en Afrique pour le renforcement des valeurs de coopération et de solidarité, et les pays du continent sont appelés à s'inspirer du Royaume pour renforcer la coopération Sud-Sud.

Le révérend américain, a souligné que le Maroc est le deuxième plus grand investisseur en Afrique et le sixième du monde sur le continent avec des investissements de l’ordre de 4,5 milliards de dollars.

Il a ajouté que 62,9% des investissements marocains à l’étranger sont destinés aux pays subsahariens, notamment dans la région ouest-africaine où le Royaume est le premier investisseur africain, relevant que le Maroc a accumulé une large expérience en matière de formation des jeunes africains en recevant annuellement dans ses universités et ses centres académiques près de 7.000 étudiants, issus en majorité de l’Afrique subsaharienne, outre la formation professionnelle dont bénéficient les étudiants africains dans des domaines prioritaires en rapport avec le développement humain.

Le Scrétaire général CGLU Afrique, Jean Pierre Elong Mbassi

"Demain, en 2050, il y aura 1 milliard 200 millions de citadins en Afrique. La vitesse à laquelle se fait l'urbanisation sur le continent est inédite dans l'histoire. L'exemple de Lagos, c'est 500000 habitants supplémentaires par an. Dans l'histoire, peu de personnes ont eu à gérer ça".

Directrice de Africa Women's Leadership Programme, Afrique du Sus, Pearl Kupe

"Nous n'avons pas seulement à trouver une solution, nous devons être la solution. Nous devons arrêter de nous attendre à certaines choses. Si vous ne pouvez pas accéder au financement, alors trouvé une banque pour les femmes. Nous devons passer de la parole aux actes".

Le Roi des Zoulous, Goodwill Zwelithini

" Nous devons travailler ensemble pour offrir un meilleur lendemain aux nouvelles générations d’Africains", et Rabat et Pretoria sont appelés à renforcer leurs échanges dans de nombreux domaines de grande importance dont l’éducation, l’agriculture et l’industrie. " Pour relever les défis, l’Afrique a besoin des efforts de ses grandes nations ". "Je dois féliciter l’UA suite au retour du Maroc, un membre important de la famille africaine ".

Royal Bafokeng Nation, Afrique du Sud, Altesse royale Tirelo Molotlegi

"Nous avons besoin de créer les conditions qui permettent d'achever l'avénement de l'égalité des genres. Nous avons besoins d'éduquer les jeunes garçon pour qu'ils soient les avocats les plus ardents des droits des femmes".

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

Les commentaires sont fermés.