Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2017

La Commission européenne oppose une réponse cinglante à certains eurodéputés

Les accords avec le Maroc concernent "l’ensemble des eaux territoriales du Royaume du Maroc y compris le Sahara"

commission_europeenne.jpgLa Commission européenne vient d’opposer une réponse cinglante à certains eurodéputés qui s’agitent dans les couloirs du Parlement européen dans l’objectif de mettre en doute les accords commerciaux entre l’Union européenne et le Maroc.

La réponse du Commissaire européen chargé de la pêche Karmenu Vella, publiée ce mardi par le Parlement européen, est venue mettre un terme aux gesticulations de ces eurodéputés, à pied d’œuvre assidument au service de l’agenda algérien, en leur affirmant d’abord que le protocole d’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne concerne “l’ensemble des eaux territoriales du Royaume du Maroc y compris le Sahara” et contient des dispositions garantissant qu’il est “pleinement conforme au droit international et sert les intérêts de toutes les populations concernées”.

Et le commissaire européen d’insister que toutes les modifications apportées à l’accord, notamment les quotas de pêche “sont entièrement conformes aux dispositions pertinentes du droit international”.

Le protocole de pêche Maroc-UE est entré en vigueur le 15 juillet 2014 pour une durée de 4 ans. Pour la Commission européenne, cet accord qui constitue “un exemple de gouvernance internationale responsable de la pêche” est le deuxième plus important du genre et appartient à une nouvelle génération d’accords de pêche conclus après la réforme de la politique commune de la pêche de l’Union, qui met l’accent essentiellement sur la durabilité environnementale, la rentabilité économique et la légalité internationale.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

26/05/2017

Le Polisario oblige les populations de Tindouf à vivre dans des conditions inhumaines (Journal péruvien)

Sahara occidental,Polisario,Tindouf,réfugiés sahraouis,République arabe sahraouie démocratique,Bir Lehlou,Smara,Laâyoune,Dakhla,autodétermination,RASD,peuple sahraoui,Aminatou Haider,Tifariti,occupation marocaineLe Polisario oblige les populations des camps de Tindouf (Sud de l'Algérie) à vivre dans des conditions inhumaines en l’absence des conditions minimales de subsistance, écrit le quotidien péruvien "Expreso" dans un article publié mardi 23 mai.

Dans une analyse signée Martha Chavez, écrivaine et ancienne présidente du parlement péruvien, le quotidien Expreso relève que "le Polisario oblige les populations des camps de Tindouf à vivre dans des conditions inhumaines et les prive du droit de se déplacer hors de ces camps, en l’absence des services de base ou de possibilités d'emploi".

Le quotidien note, par la même, que les sahraouis des provinces du Sud jouissent pleinement de leurs droits, avant d'ajouter que le Maroc alloue d'énormes ressources pour assurer le développement et promouvoir l’autonomie de ces régions.

Expreso revient aussi sur le détournement des aides humanitaires destinées aux camps de Tindouf, mis à nu par l'Office européen de lutte anti-fraude (OLAF), en se demandant s’il ne s’agissait pas de la raison du refus de l’Algérie de répondre aux appels répétés de l’ONU à procéder au recensement de la population vivant dans ces camps.

Et le grand tirage d’ajouter que "malheureusement, depuis le début du conflit sur le Sahara marocain dans les années 70, l’Algérie est intervenue de manière systématique, en apportant son soutien à une entité fantoche qui ne dispose pas des trois éléments constitutifs d’un Etat, à savoir le peuple, le territoire et le pouvoir".

L’auteur met également en relief la Constitution adoptée par le Maroc en 2011 et qui respecte la pluralité ethnique, sociale et religieuse, en relevant que le Maroc est un véritable allié pour la paix mondiale, à l’heure où l’humanité fait face à la menace du terrorisme déguisée sous le voile de la croyance religieuse.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

25/05/2017

La Chambre française de commerce et d’industrie crée une antenne à Laâyoune

La CFCIM déterminée à accompagner l’autonomie avancée au Sahara et s’adresse aux investisseurs au Maroc et en Afrique notamment subsaharienne

CFCIMLaayoune.jpgLe tissu économique dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra s’est enrichi par l’annonce, mardi, de la création d’une délégation de la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM) dans l’objectif de resserrer les liens avec les opérateurs économiques dans les provinces du sud et d’assurer l’ancrage de cette structure dans la région.

La création de cette antenne a été annoncée lors d’une rencontre de communication et d’échange organisée par la CFCIM avec des acteurs économiques, des responsables locaux et des représentants d’instances élues dans la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra.

« La création de cette délégation à Laâyoune, juste un mois et demi après une première visite entreprise par la CFCIM dans les provinces du sud, reflète tout l’intérêt et l’importance que porte la Chambre à cette région », a souligné à cette occasion, le président de la CFCIM, Philippe Ederne Klein.

M. Klein a relevé, dans ce sens, que l’ouverture de cette antenne permettra « de promouvoir les atouts de la région auprès des investisseurs, notamment français et marocains, et d’accompagner les opérateurs économiques dans la région ».

Tout en soulignant que les provinces du sud constituent un territoire d’investissement et de développement pérenne, il a noté que la création par la CFCIM d’une antenne à Laâyoune procède de sa volonté de contribuer au développement de la région et à son décollage socio-économique.

De con côté, le directeur général de la CFCIM, Philippe Confais, s’est réjoui de la création d’une délégation à Laâyoune.

« Avec l’ouverture de cette antenne, la CFCIM franchit un grand pas », a-t-il soutenu, mettant en avant la détermination de la Chambre à accompagner la vision de SM le Roi Mohammed VI en matière de régionalisation à travers une implantation dans toutes les régions.

M. Confais a donné, par ailleurs, un aperçu sur la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc en tant « qu’association étrangère de droit marocain à but non lucratif et autofinancée à 100 % ».

« Forte d’une présence d’environ 104 ans au Maroc, cette chambre est la première Chambre française de commerce et d’industrie à l’étranger », a-t-il rappelé, faisant constater que la CFCIM est « profondément ancrée dans son environnement, dans la mesure où elle jouit d’un fort capital confiance auprès des autorités, des entreprises et des institutions aussi bien françaises que marocaines ».

Première en nombre d’entreprises adhérentes et de collaborateurs, mais aussi en matière de package de services, cette chambre est « capable d’accompagner les entreprises de A jusqu’à Z, au Maroc et en Afrique, notamment subsaharienne », a-t-il insisté.

Au cours de cette rencontre, qui a été marquée par des échanges autour des objectifs, des prestations et des missions de la CFCIM, une convention de partenariat a été signée entre la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc et le conseil de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com