Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2017

La Chambre française de commerce et d’industrie crée une antenne à Laâyoune

La CFCIM déterminée à accompagner l’autonomie avancée au Sahara et s’adresse aux investisseurs au Maroc et en Afrique notamment subsaharienne

CFCIMLaayoune.jpgLe tissu économique dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra s’est enrichi par l’annonce, mardi, de la création d’une délégation de la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM) dans l’objectif de resserrer les liens avec les opérateurs économiques dans les provinces du sud et d’assurer l’ancrage de cette structure dans la région.

La création de cette antenne a été annoncée lors d’une rencontre de communication et d’échange organisée par la CFCIM avec des acteurs économiques, des responsables locaux et des représentants d’instances élues dans la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra.

« La création de cette délégation à Laâyoune, juste un mois et demi après une première visite entreprise par la CFCIM dans les provinces du sud, reflète tout l’intérêt et l’importance que porte la Chambre à cette région », a souligné à cette occasion, le président de la CFCIM, Philippe Ederne Klein.

M. Klein a relevé, dans ce sens, que l’ouverture de cette antenne permettra « de promouvoir les atouts de la région auprès des investisseurs, notamment français et marocains, et d’accompagner les opérateurs économiques dans la région ».

Tout en soulignant que les provinces du sud constituent un territoire d’investissement et de développement pérenne, il a noté que la création par la CFCIM d’une antenne à Laâyoune procède de sa volonté de contribuer au développement de la région et à son décollage socio-économique.

De con côté, le directeur général de la CFCIM, Philippe Confais, s’est réjoui de la création d’une délégation à Laâyoune.

« Avec l’ouverture de cette antenne, la CFCIM franchit un grand pas », a-t-il soutenu, mettant en avant la détermination de la Chambre à accompagner la vision de SM le Roi Mohammed VI en matière de régionalisation à travers une implantation dans toutes les régions.

M. Confais a donné, par ailleurs, un aperçu sur la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc en tant « qu’association étrangère de droit marocain à but non lucratif et autofinancée à 100 % ».

« Forte d’une présence d’environ 104 ans au Maroc, cette chambre est la première Chambre française de commerce et d’industrie à l’étranger », a-t-il rappelé, faisant constater que la CFCIM est « profondément ancrée dans son environnement, dans la mesure où elle jouit d’un fort capital confiance auprès des autorités, des entreprises et des institutions aussi bien françaises que marocaines ».

Première en nombre d’entreprises adhérentes et de collaborateurs, mais aussi en matière de package de services, cette chambre est « capable d’accompagner les entreprises de A jusqu’à Z, au Maroc et en Afrique, notamment subsaharienne », a-t-il insisté.

Au cours de cette rencontre, qui a été marquée par des échanges autour des objectifs, des prestations et des missions de la CFCIM, une convention de partenariat a été signée entre la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc et le conseil de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

Écrire un commentaire