Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2016

La décision de la CJUE constitue une victoire pour le Maroc et l’UE (eurodéputé)

"Cette décision de la Cour européenne de justice est une excellente décision pour, non seulement le Maroc, amis aussi pour l’Union européenne", a indiqué récemment le député européen Gilles Pargneaux, par ailleurs Président du Groupe d’Amitié UE Maroc, lors d’une interview à la MAP.
Commentant la décision de justice, le député européen a affirmé que la Cour «refuse en effet au Polisario le droit de représenter une hypothétique entité au Sahara et rappelle le droit international : c’est dans le cadre de l’ONU que les négociations pourront se faire, notamment sur la base de la proposition marocaine d’autonomie», notant que cette décision «consolide dès lors la place de l’Europe comme facilitateur afin de permettre cette issue favorable qu’est la solution d’autonomie proposée par le Royaume du Maroc, sous l’égide de l’ONU et de son nouveau Secrétaire général Antonio Guterres».
Pour le député européen, cet arrêt constitue une «triple victoire».
«Une victoire qui va d’abord conforter les relations économiques entre l’Union européenne et le Royaume du Maroc dans le cadre de l’accord agricole. Celui-ci va permettre tant aux Marocains qu’aux européens de développer leurs activités dans le domaine agricole et d’ouvrir ainsi un marché prometteur d’avenir ».
Il s’agit aussi, a poursuivi le député européen, «d’une victoire qui va renforcer notre partenariat indispensable avec le Maroc. Outre le domaine essentiel de l’agriculture, notre relation avec le Maroc c’est également la coopération sécuritaire, le développement économique et celui de l’emploi. Là aussi, nous avons besoin d’accroître notre relation dans ces domaines, ce que cette décision permettra de conforter. C’est ce qu’il faut retenir de cette décision : le partenariat euro-marocain est porteur d’avenir.
Enfin, c’est aussi une victoire politique face à ceux qui contestent la place du Sahara sous l’égide du Royaume du Maroc, a-t-il martelé.
Pour sa part Rachida Dati, députée européenne, a estimé concernant la coopération entre l’Union européenne et le Royaume du Maroc, « Grâce aux réformes profondes et audacieuses que mène son Roi, inspiré par sa vision de notre avenir commun et animé d’une détermination sans faille, le Maroc est aujourd’hui le modèle de développement le plus en phase avec les valeurs et le projet portés par l’Union».
Dans une lettre qu’elle a adressé au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker sur la nécessité de renforcer la relation privilégiée qui unit l'UE au Royaume, Mme Dati conclue que "le Royaume peut être un trait d’union entre l’Europe et l’Afrique, un partenaire efficace, et ce en particulier dans la lutte contre le terrorisme et la radicalisation".

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

Les commentaires sont fermés.