Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2016

Des eurodéputés opposés au silence sur le détournement de l’aide humanitaire par le Polisario et l’Algérie

Des eurodéputés opposés au silence de la Commission au sujet du détournement de l’aide humanitaire par le Polisario et l’Algérie
Des eurodéputés se sont élevés contre le silence de la Commission européenne au sujet du détournement de l’aide humanitaire par le Polisario, révélé par le rapport de l’Office européen de lutte antifraude (OLAF), publié en 2015.
Dans une question adressée à la Commission européenne avec demande de réponse écrite, les eurodéputés Dominique Bilde et Steeve Briois relèvent qu’il y a eu un “détournement systématique” d’une partie de l’aide humanitaire européenne destinée aux populations des camps de Tindouf, “organisé par plusieurs dignitaires sahraouis et certaines autorités algériennes”.
Les eurodéputés rappellent que lors d’une audition du directeur chargé de l’aide humanitaire de la Commission européenne DG-ECHO en juillet 2015, il mentionnait également que l’Algérie soumettait à une taxe de 5 % les 10 millions d’euros d’aide humanitaire européenne versés annuellement aux camps de Tindouf. D’après une estimation, ajoutent-ils, l’UE aurait ainsi payé au cours des trente dernières années entre 10 et 15 millions d’euros de taxes à l’Algérie.
Les députés européens regrettent qu’une résolution, qu’ils ont cosignée, avait été déposée en mars 2015 sur ce sujet et est restée sans suite, interrogeant l’exécutif européen s’il a pris des mesures à ce sujet depuis la publication du rapport de l’OLAF.
Les eurodéputés demandent également si l’aide humanitaire aux camps de Tindouf a-t-elle été suspendue depuis, et si l’Algérie s’est‐elle expliquée sur ce détournement et si des mesures de recensement transparentes des populations ont‐elles été prises ?
La question du détournement de l’aide humanitaire européenne par le Polisario est un sujet de préoccupation majeure au niveau européen et international.
Elle est d’ailleurs revenue au devant de la scène tout récemment devant la 4 ème commission des Nations Unies à New York.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

Les commentaires sont fermés.