Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/12/2017

Les manœuvres menées par le Polisario "reflètent son désarroi et la dislocation de ses rangs" (El Khalfi)

Les manœuvres menées par le Polisario, un mouvement séparatiste soutenu par l'Algérie, reflètent son désarroi et la dislocation de ses rangs à la suite des victoires du Maroc dans la défense de son intégrité territoriale, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

S'exprimant lors d'un point de presse à l'issue des travaux du Conseil du gouvernement, sous la présidence du chef du gouvernement Saâd Eddine El Othmani, M. El Khalfi a souligné que le Maroc avance aujourd'hui à pas fermes et assurés dans la défense et la consolidation de son intégrité territoriale, et agit sur le terrain dans le cadre d'un modèle de développement qui a fait ses preuves et porte ses fruits.

"Quiconque visite la région s'attarde sur le volume des transformations en cours et les projets de développement à même de donner naissance à un nouveau pôle économique du Royaume", a fait observer le ministre, revenant, à cet effet, sur le dernier aspect des progrès réalisés, à savoir la décision prise au niveau gouvernemental au sujet des zones industrielles de Laâyoune en réponse aux demandes de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), et qui vise à relever le niveau d'investissement dans la région.

En parallèle à ces progrès concrets qui s'inscrivent dans une dynamique de développement prometteuse et avant-gardiste, le Royaume a accompli plusieurs avancées sur le plan politique, que ce soit au niveau de la politique africaine du Royaume et de ses partenariats stratégiques ou au niveau des Nations Unies, a-t-il dit, notant ces réalisations placent le Maroc dans une position avancée.

L'année 2017 a été placée sous le sceau de la consolidation de la détermination qui a prévalu en 2016, a rappelé le ministre, ajoutant que cette année a été marquée par l'initiative, le progrès et des victoires incontestables dans le cadre de la cause nationale, des victoires que personne ne peut renier.

Dans ce contexte, le ministre a indiqué que l'Union africaine n'est plus cette plateforme qui était instrumentalisée, comme cela pouvait être le cas par le passé, pour provoquer le Royaume et nuire à sa cause nationale. Au sein de l'UA, "le Maroc figure désormais comme une puissance aux côtés d'autres dirigeants dans la défense des causes de l'Afrique telles que celles relatives à la jeunesse, la migration et autres."

De même lors des réunions de la 4ème commission de l'ONU cette année et au sein du Conseil des droits de l'Homme à Genève, a rappelé M. El Khalfi, indiquant que "le Maroc a engrangé des victoires à l'intérieur et à l'extérieur grâce à la politique et la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI, a dit le ministre."

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

26/12/2017

Les radios de Laâyoune et Dakhla entament une diffusion commune de leurs programmes 24/24

Les radios de Laâyoune et Dakhla ont entamé samedi une nouvelle boucle de diffusion commune de leurs programmes en passant de 6 heures à 24/24h, avec une nouvelle grille de programmes adaptée à ce volume horaire.

Le lancement de cette nouvelle boucle de diffusion quotidienne des deux stations régionales à longueur de journée a eu lieu au siège de la radio de Laâyoune.

Ainsi, la radio de Dakhla commencera de 8 heures à 14 heures, tandis que la radio de Laâyoune prendra le relais de 19 heures à 8 heures du matin.

Les deux tranches de diffusion seront séparées par une programmation musicale de 1 h du matin jusqu’à 8 h et de 14 à 19h.

Les deux radios de Laâyoune et Dakhla font partie des 11 stations relevant de la SNRT. La station de Laâyoune a commencé à émettre le 25 décembre 1975, au lendemain de la Marche verte, alors que la radio de Dakhla avait entamé la diffusion de ses programmes en mars 1980, juste après le retour à la mère patrie de la province d’Oued Eddahab.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com

25/12/2017

Débat sur le rôle des jeunes dans le développement durable au sommet maghrébin de Laâyoune

magrblayoune.jpgLes différents ateliers organisés dans le cadre du 2è Sommet maghrébin des jeunes leaders tenu à Laâyoune (22 au 25 décembre), ont donné lieu à des débats et discussions riches et fructueux sur le rôle des jeunes dans la consolidation de l’intégration et de l’unité maghrébine et la promotion du développement durable en Afrique.

Les représentants des délégations maghrébines prenant part à cette rencontre, organisée par l’Union de la jeunesse de Sakia Al Hamra-Oued Eddahab, sous le thème ‘’la jeunesse maghrébine, une force pour l’Afrique’’, ont réitéré leur engagement à continuer d’œuvrer pour la construction d’un Maghreb qui réponde aux aspirations des peuples et à leur ambition de vivre en commun dans un espace ouvert et prospère.

Les thèmes débattus lors des deux premiers jours de ce sommet ont trait à ‘’la plaidoirie en faveur de l’unité maghrébine’’, ‘’la plaidoirie pour la préservation de l’environnement dans l’espace maghrébin’’, ‘’l’intégration maghrébine, une force pour l’Afrique’’ et ‘’ les politiques publiques destinées aux jeunes’’.

Pour M. Hassan Laamiri, membre de la Chambre des députés en Tunisie, cette rencontre est très importante dans la mesure où elle réunit des jeunes leaders des cinq pays maghrébins (Maroc, Algérie, Mauritanie, Tunisie, Libye) qui vont porter le flambeau de la concrétisation du rêve tant attendu de la construction de l’Union maghrébine.

Ce sommet, qui se caractérise par un dialogue constructif et des échanges fructueux autour des questions diverses et importantes, consacre les liens de fraternité, de communion, de communication et de coopération entre les jeunes des pays du Maghreb, a-t-il souligné dans une déclaration à la MAP.

Pour sa part, Nour El Barâassi, de la délégation libyenne, a mis en avant l’importance de cet évènement dans la consolidation des relations entre les jeunes des pays maghrébins, notant que ce sommet est ‘’un espace de débat et de réflexion sur le rôle des jeunes dans la construction de l’avenir du Maghreb et le développement du continent africain’’.

Il s’est dit satisfait de l’organisation de cette rencontre qui constitue une plate-forme idéal de concertation, de communication et d’échange d’expériences permettant à tout un chacun de s’exprimer librement sur les enjeux du développement durable, outre des questions ayant trait à la protection de l’environnement, au renforcement des valeurs de paix, de tolérance et d’ouverture et la lutte contre la migration clandestine, et l’extrémisme.

De son côté, Mohamed Salaheddine Madion de la délégation algérienne, a souligné que cet évènement regroupe des jeunes maghrébins qui croient à l’unité du Maghreb à travers le dialogue et la communication, formant le vœu que cette rencontre débouche sur des propositions et des solutions aux différents problèmes auxquels sont confrontés les jeunes.

D’autres participants ont souligné l’importance de cette rencontre qui leur offre une opportunité de rencontres, d’échanges et de développement d’idées novatrices à même d’impulser une dynamique féconde entre les jeunes maghrébins en faveur du développement durable et de la consolidation de l’unité maghrébine.

Parallèlement aux ateliers, les participants à ce sommet ont visité samedi une série de projets et équipements dans la ville de Laâyoune, et se sont enquis de la dynamique de développement soutenu que connait cette région du Royaume.

Sources : le site politique du Sahara occidental :
www.corcas.com
Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
www.sahara-online.net
Le site de la culture hassanie :
www.sahara-culture.com
Le site des villes du Sahara occidental :
www.sahara-villes.com
Le site du développement économique du Sahara occidental:
www.sahara-developpement.com
Le site social du Sahara occidental :
www.sahara-social.com