Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

laâyoune - Page 5

  • La résolution 2468 du CS a mis fin à l’illusion d’une responsabilité du Polisario à l’Est du dispositif de défense

    La résolution 2468 du Conseil de sécurité des Nations unies au sujet du Sahara occidental a mis un terme à l’illusion d’une prétendue responsabilité du Polisario dans la zone à l’Est du dispositif de défense, en dénonçant les violations perpétrées par les séparatistes dans cette zone, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

    Il existe aujourd’hui des résolutions onusiennes claires prouvant les violations du Polisario à l’Est du dispositif de défense, alors que les séparatistes prétendaient qu’il s’agissait de “territoires libérés”, a souligné M. El Khalfi dans une conférence de presse à l’issue du conseil de gouvernement, ajoutant que le Polisario et l’Algérie font désormais face aux Nations unis et doivent se conformer à ses résolutions.

    Il a fait état, dans ce cadre, de changements au niveau de la politique onusienne sur la question du Sahara marocain, notamment le fait que l’Algérie soit reconnu comme partie prenante à ce conflit artificiel, son nom ayant été cité à maintes reprises concernant les tables rondes organisées par l’ONU sur cette question, ajoutant que le Maroc apparaît à nouveau comme un acteur essentiel pleinement engagé dans la coopération avec les Nations unies en vue de résoudre ce conflit, comme l’indique cette résolution qui insiste sur le sérieux de l’initiative marocaine d’autonomie, le principe du compromis et la solution politique consensuelle, permanente et réaliste.

    À cet égard, M. El Khalfi a noté que ce conflit doit être résolu dans le cadre d’une solution politique, réaliste et consensuelle, soulignant que la proposition d’autonomie offre une base à cette solution.

    Par ailleurs, le ministre a fait remarquer que le rapport du secrétaire général de l’ONU fait état d’indicateurs révélateurs sur la situation des droits de l’Homme, soulignant qu’au moment où le Royaume avance, après l’adoption d’une nouvelle loi relative Conseil national des droits de l’Homme, sur la voie de la consécration des pratiques et des mécanismes de renforcement des droits de l’Homme, chose saluée par le Conseil de sécurité, de graves violations de ces droits sont enregistrées régulièrement dans les camps de Tindouf exacerbant le sentiment de désespoir et de frustration chez les populations séquestrées.

    Il a enfin invité la communauté internationale à agir et à prendre les mesures nécessaires face à l’aggravation des violations des droits de l’Homme dans les camps.

    Sources : le site politique du Sahara occidental :
    www.corcas.com
    Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
    www.sahara-online.net
    Le site de la culture hassanie :
    www.sahara-culture.com
    Le site des villes du Sahara occidental :
    www.sahara-villes.com
    Le site du développement économique du Sahara occidental:
    www.sahara-developpement.com
    Le site social du Sahara occidental :
    www.sahara-social.com

  • Sao Tomé-et-Principe réitère sa position constante de soutien à la marocanité du Sahara occidental

    La République démocratique de Sao Tomé-et-Principe a réitéré sa position constante de soutien à la marocanité du Sahara et à l’intégrité territoriale du Royaume.

    Cette position de Sao Tomé et Principe a été réaffirmée lors de la visite effectuée début Mai à Sao Tomé, par une délégation marocaine multisectorielle de haut niveau, présidée par l’Ambassadeur du Maroc à Sao Tomé-et-Principe avec résidence à Libreville, et composée de représentants des départements de l’Agriculture, des Pêches Maritimes, de la Santé, du Tourisme et de «Moroccan Agency for sustainable energy» (MASEN).

    La délégation marocaine a été reçue par le Premier ministre de la République de Sao Tomé-et-Principe, Jorge Bom Jesus, qui a chargé la délégation marocaine de transmettre toute sa gratitude au Roi Mohammed VI.

    Elle a également tenu des réunions avec la ministre des Affaires étrangères, Mme Elsa Maria Neto d’Alva Texeiro de Parros Pinto, ainsi qu’avec d’autres membres du gouvernement santoméen chargés de la Santé, du Tourisme, de l’Agriculture et des Pêches maritimes, et de l’Energie.

    Les deux parties ont souligné, à cette occasion, la nécessité de mutualiser leurs efforts à travers le soutien respectif au niveau des organisations régionales, continentales et internationales sur toutes les questions d’intérêt commun, sur la base d’un dialogue politique permanent.

    Lors de ces réunions, un accent particulier a été mis sur la ferme volonté des deux pays d’œuvrer à diversifier et à consolider la coopération dans plusieurs domaines à même de contribuer à la promotion du développement humain durable et à l’émergence économique et sociale de la République de Sao Tomé-et-Principe.

    Sources : le site politique du Sahara occidental :
    www.corcas.com
    Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
    www.sahara-online.net
    Le site de la culture hassanie :
    www.sahara-culture.com
    Le site des villes du Sahara occidental :
    www.sahara-villes.com
    Le site du développement économique du Sahara occidental:
    www.sahara-developpement.com
    Le site social du Sahara occidental :
    www.sahara-social.com

  • La Résolution 2468 confirme que l’“l’indépendance” et le “référendum d’autodétermination” ne sont “plus envisageables”

    "Le Polisario doit saisir l’occasion historique qu’offre le processus politique de l’ONU et accepter le plan marocain d’autonomie comme solution à ce conflit "

    La dernière résolution du Conseil de sécurité de l’ONU au sujet du Sahara occidental a confirmé, si besoin ait encore, que les notions de “l’indépendance” ou du “référendum d’autodétermination” ne sont “plus envisageables”, souligne le Conseil péruvien de solidarité avec l'incertaine rasd.
    La résolution 2468, qui a prorogé de six mois le mandat de la Minurso, a clairement ignoré la notion de “l’autodétermination”, qui y a été mentionnée une seule fois, et a retiré ostensiblement, à l’image des dernières résolutions, toute référence au terme “référendum”, fait noter dans un communiqué le Conseil.
    Le Conseil de Sécurité, qui a été adoptée le 30 avril à une large majorité , a également réitéré son appel pour avancer vers la recherche d’une solution “réaliste, pragmatique, durable et basée sur le compromis”, laissant entendre clairement que “l’autodétermination” et “le référendum” sont devenus des “notions obsolètes”, dans la mesure où elles “ne sont ni réalistes, ni pragmatiques et ne répondent non plus à une solution mutuellement acceptable, encore moins elles sont basées sur le compromis”, ajoute la même source.
    A l’avis de ce Conseil, la résolution onusienne constitue “un avant et un après” dans la mesure où elle consacre la “dynamique” des Tables Rondes de Genève comme l’”unique voie” à même de permettre de parvenir à une “solution politique” au conflit du Sahara avec l’”implication des quatre parties concernées : le Maroc, l’Algérie (citée cinq fois dans la résolution), la Mauritanie et le Front Polisario”.
    A signaler que le président de ce Conseil, l’écrivain et analyste politique, Ricardo Sánchez Serra, avait appelé, dans un article publié récemment sur le site web d’information et d’opinion Peru Informa, le Polisario à saisir l’”occasion historique” que lui offre le processus politique de l’ONU et à accepter le plan d’autonomie proposé par le Maroc comme solution à ce conflit.

    Sources : le site politique du Sahara occidental :
    www.corcas.com
    Voir aussi : Le portail du Sahara occidental :
    www.sahara-online.net
    Le site de la culture hassanie :
    www.sahara-culture.com
    Le site des villes du Sahara occidental :
    www.sahara-villes.com
    Le site du développement économique du Sahara occidental:
    www.sahara-developpement.com
    Le site social du Sahara occidental :
    www.sahara-social.com